Agriculture, viticulture, élevage, pisciculture, jardin, plantes, animaux de compagnie

Développer la vie en harmonie

Avec nos biostimulants

Lexique

Agroforesterie

Désigne l'association, sur une même parcelle, en bordure ou en plein champ, de plantations d'arbres, de cultures et/ou d'élevages.

Ce système agricole permet la biodiversité, la diversification de la production, la garantie d'une eau en qualité et en quantité, la fertilité des sols (activité organique, décomposition des racines et des feuilles…), la diminution des influences du climat, etc.

Biocénose

Ou communauté, correspond à l'ensemble des espèces dont font partie les organismes vivants (êtres humains, animaux, végétaux, champignons, bactéries, etc.), cohabitant dans un espace écologique donné (biotope), ainsi que leurs organisations et interactions.

Biocontrôle

Regroupe des méthodes de protection des plantes, basées sur l’utilisation de mécanismes naturels et interactions entre les espèces. Elles prônent un équilibre des populations de ravageurs au lieu de leur suppression.

Des bio-intrants, composés de substances naturelles d'origine minérale (entrant dans la composition du produit VITALSEL), végétale ou animale, sont utilisés. Toutefois, le recours aux microorganismes ajoutés n'est pas préconisé par VITALSEL.

Biosphère

Système planétaire incluant l'ensemble des organismes vivants et les milieux où ils vivent (dont la photosynthèse est l'un des moteurs essentiels).

Biostimulant

Un biostimulant permet un meilleur développement de la plante qui saura mieux exploiter les ressources présentes dans son milieu, en procédant à une meilleure absorption des nutriments.

Selon l'EBIC (2014), c'est "Un matériel qui contient une (des) substance(s) et/ou micro-organisme(s) dont la fonction, quand appliqué aux plantes ou à la rhizosphère, est de stimuler les processus naturels pour améliorer/avantager l’absorption des nutriments, l’efficience des nutriments, la tolérance aux stress abiotiques, et la qualité des cultures, indépendamment du contenu en nutriments du biostimulant".

Le 17 mars 2016, un Règlement du parlement européen a actualisé sa définition. Un biostimulant est "un produit qui stimule les processus de nutrition des végétaux indépendamment des éléments nutritifs qu’il contient, dans le seul but d’améliorer une ou plusieurs des caractéristiques suivantes des végétaux : a) l'efficacité d’utilisation des éléments nutritifs, b) la tolérance au stress abiotique, c) les caractéristiques qualitatives des végétaux cultivés." Lire, en page 44 du règlement (PDF 520 ko), la définition émanant de la commission européenne.

Synonymes : activateur de sol, additif agronomique, agent nutritionnel, biofertilisant, conditionneur de plantes, nutriciteur, phytostimulant, physioactivateur ou encore stimulateur de croissance et/ou de développement.

Biotope

Milieu, type de lieu de vie, dont font partie l’air, la terre, l’eau, la lumière, qui héberge flore, faune, fonge et micro-organismes, constituant la biocénose.

Capacité d'échange cationique

Permet de rendre compte de la fertilité d'un sol, en mesurant la possibilité de rétention d'éléments nutritifs cationiques (calcium, magnésium, potassium…).

En raison de la charge négative de l'humus (constitué de matières organiques, animales et végétales, décomposées) et de l'argile (constitué de matière minérale décomposée), leurs composants ne devraient pas se fixer entre eux. Or, les éléments nutritifs essentiels à la plante que sont les cations (Ca2+, Mg2+, K+, Na+...) sont retenus par le complexe argilo-humique et un échange se produit avec la solution de sol. On parle alors de capacité d'échange cationique (CEC). En effet, la présence de ponts cationiques chargés positivement et de "colles biologiques" permet au complexe argilo-humique de fonctionner.

Catalyse

Désigne un processus influençant la vitesse de réaction (cinétique) d'un système chimique, en diminuant l'énergie d'activation d'une réaction, mais qui n'apparait pas dans le bilan réactionnel final.

3 types de catalyse se distinguent :

  • la catalyse homogène : les phases des réactifs et du catalyseur sont identiques (par exemple phase liquide)
  • la catalyse hétérogène : les phases des réactifs (bien souvent sous forme gazeuse ou liquide) et du catalyseur (généralement sous forme solide) sont différentes.
  • la catalyse enzymatique : indispensable aux organismes vivants, dans ce cas, le catalyseur est une enzyme, en solution dans la même phase liquide que les réactifs (catalyse homogène).

Catalyseur : appelé électrolyte, substance conductrice permettant au courant électrique de passer entre les électrodes, en accélérant une réaction chimique naturelle.

Complexe argilo-humique

Contribuant à la structuration du sol, l'humus (constitué de matières organiques, animales et végétales, décomposées) et l'argile (constitué de matière minérale décomposée) composent le complexe argilo-humique.

Écosystème

Ensemble dynamique formé par des communautés biologiques qui se partagent un milieu physique. Le biotope (milieu) dont font partie l’air, la terre, l’eau, la lumière et la biocénose (ensemble des espèces) dont font partie les organismes vivants, y compris les êtres humains, interagissent pour former un écosystème.

Électrolyse

Décomposition chimique de certaines substances, sous l'effet d'un courant électrique continu (du + vers le - ). En imposant une tension électrique entre deux électrodes, reliées à un générateur de courant et plongeant dans une solution électrolytique, un transfert d'électrons s'opère entre un réducteur et un oxydant : la cathode, pôle positif, siège d'une réduction reçoit des électrons tandis que l'anode, pôle négatif, siège d'une oxydation, libère des électrons.

Électrode : conducteur électrique captant ou libérant un courant électrique.

Électromagnétisme

Branche de la physique étudiant les phénomènes provoqués par les interactions entre les particules chargées en électricité et les courants magnétiques. Cf Onde électromagnétique.

Éliciteur de défense induite

Un éliciteur est une molécule d'origine végétale, microbienne ou minérale, qui déclenche la production de substances défensives naturelles chez la plante, la rendant ainsi plus résistante aux pathogènes.

Synonymes : inducteur de résistance, stimulateur de défense naturelle (SDN), stimulateur de défense des plantes (SDP), Stimulateur de vitalité, ou encore Vaccin pour plantes.

Enzyme

Indispensable à la vie cellulaire, une enzyme est une molécule spécifique (protéine), fabriquée par des êtres vivants. C'est un biocatalyseur, efficace et sélectif, qui agit, à l'intérieur de l'organisme végétal, animal ou humain, au niveau des cellules, pour accélérer une réaction chimique (de transmutation, entre autres) et qui se retrouve intacte à la fin de celle-ci.

Ferment

Synonyme vieilli d'enzyme.

Substance organique qui dirige le métabolisme de toutes les cellules vivantes. Ils sont à l’origine de tous les phénomènes de formation ou de dégradation à l’intérieur de la cellule.

En 1878, Wilhelm Friedrich KÜHNE, professeur de physiologie à Heidelberg, donne le nom d’enzyme aux catalyseurs biologiques, appelés jusque-là diastase ou ferment. Il construit ce mot à partir des termes grecs, zumê (levain) et en (dedans).

Géobiologie

(géo : la terre et biologie : étude du vivant)

Discipline qui traite des relations environnementales et des influences des ondes électromagnétiques et rayonnements ionisants sur le vivant (sol, plante, animal, humain) qu'ils soient d'origine naturelle ou fabriqués par l'homme.

HACCP

Analyse des dangers de nature biologique, chimique, physique et des points critiques sanitaires afin de les maitriser.

- Plus précisément en ce qui concerne le sel de l'océan : audits des installations et équipements, actions de formation sur la sécurité alimentaire, analyses par un laboratoire accrédité des surfaces, des manipulateurs et des produits.

- En particulier, concernant les argiles : contrôles portant sur les installations et les activités d'extraction, de préparation (séchage, broyage, stockage, ensachage) et de distribution.

Inducteur

Du latin "inductor" : celui qui induit, conduit, provoque.

Un inducteur est capable de déclencher, dans le système biologique, une réaction déterminée qui a pour rôle de stimuler l'activité des enzymes. Ceux-ci interviennent dans le métabolisme, au niveau de la solution de sol, de la sève et du sang. Cette induction produit un champ électromagnétique ou électrostatique.

Dans de bonnes conditions d'utilisation, les produits VITALSEL remplissent ce rôle en provoquant une réaction biochimique et un processus physiologique.

Mécanique quantique

Ou mécanique ondulatoire avant les années 20.

Branche de la science physique contemporaine qui étudie et décrit, à l'échelle des objets microscopiques, leurs comportements, dans le temps et l'espace.

Le physicien Louis de Broglie, dans les années 1920, a mis en évidence la dualité onde-corpuscule : en effet, il suggère que les radiations électromagnétiques tout comme la matière peuvent arborer aussi bien des aspects corpusculaires qu'ondulatoires.

Cf Quantique et Physique quantique.

Microzymas

Granulations non perceptibles à l'œil nu, visibles lorsqu'elles sont grossies au moins 700 fois. Ces microparticules sont autonomes, elles possèdent leur propre métabolisme et sont capables de se reproduire.

Indestructibles, elles peuvent, en fonction des substances nutritives, de l'oxygène, ainsi que de constantes bioélectroniques (qualité de l'eau : pH, rH2, résistivité) du terrain, s'associer entre elles, pour effectuer une construction afin de remplir une mission, avant que celle-ci ne soit démontée dans le but de reprendre leur forme initiale.

Onde électromagnétique

Énergie créée par la vibration d'un champ électrique couplé à un champ magnétique. Par exemple, dans le cas de la lumière, un ensemble de particules (ou photons) forment des ondes en circulant. Cette énergie électromagnétique se propage sous forme d'un rayonnement.

Permaculture

Éthique de vie qui s'inspire, par biomimétisme, de la tradition et de l'écologie naturelle, pour valoriser un écosystème. Le respect de l'environnement et de tous les êtres vivants est au cœur de ce système qui se veut autosuffisant et équitable.

Pesticides

Ce terme générique comprend les produits phytosanitaires, les biocides ainsi que les défoliants, les dessicants, les conservateurs avant ou après récolte, les régulateurs de croissance des plantes…

Physique quantique

Regroupe un ensemble de théories physiques décrivant des phénomènes particuliers sur la matière et les éléments qui la composent (théorie des photons, interactions fondamentales), au niveau microscopique (particule, noyau, atome, molécule).

Cf Quantique et Mécanique quantique.

Polarité

En électricité : polarité, sens du courant dans un circuit électrique.

En chimie : répartition des charges négatives et positives d’un atome, d’une cellule.

Certaines particules appelées ions, sont chargées électriquement positivement ou négativement. D'après les lois d'électricité qui régissent leur mouvement, les charges de mêmes polarités se repoussent alors que les charges de polarité opposée s'attirent.

Produits phytosanitaires, phytopharmaceutiques

Famille des pesticides

Produits composés de molécules chimiques d'origine naturelle ou synthétique destinées à protéger cultures et récoltes des organismes jugés nuisibles (plantes indésirées, parasites, champignons, insectes…) en les repoussant, en les combattant ou en les détruisant.

Ces termes génériques regroupent insecticides, fongicides, herbicides, parasiticides, antiseptiques, certains engrais, etc.

 

Quantique

Relatif au quantum (pluriel : quanta) plus petite mesure indivisible Qui a rapport à la science physique étudiant la matière et ses comportements atomiques et subatomiques.

Chaque onde vibratoire, caractérisant tout objet, laisse une empreinte énergétique qu'il conserve en mémoire. Nos émotions, pensées, faits et gestes sont influencés par cette énergie que nous communiquons à notre environnement réciproquement, par synergie.

Cf Mécanique quantique et Physique quantique.

 

Rayonnement ionisant

Un rayonnement ionisant est une émission d'ondes électromagnétiques et/ou de particules capable de transformer un atome en ion positif (lorsque l'atome a perdu au moins un électron) ou négatif (lorsque l'atome a gagné au moins un électron).

  • rayons alpha (α) = perte de protons et neutrons ;
  • bêta – ou + (β) = neutron transformé en proton ou vice-versa ;
  • gamma (γ) ;
  • X constitués de photons.

Réseau trophique

Ensemble des relations, relatives aux processus de nutrition, liant les organismes vivants composant la biocénose : transfert d'énergie, de matières organique et inorganique.

Rhizosphère

Très riche en micro-organismes et en substances biologiques, la rhizosphère est une microrégion du sol où se développent les racines des plantes. Les végétaux absorbent ainsi les éléments nutritifs organiques et minéraux qui sont transformés dans ce milieu à l'activité microbiologique et biochimique intenses.

Stimulateur de défense des plantes (SDP)

Le stimulateur de défense des plantes permet la réduction des produits phytosanitaires en déclenchant des mécanismes de défense, inhérents à la plante, pour lutter contre un nuisible :

"Toute substance ou micro-organisme vivant non pathogène capables d’induire (ou de préparer à l’induction) des réponses de défense chez une plante qui conduisent à une meilleure résistance de la plante face à des stress biotiques". RMT Elicitra - 2013

Synonymes : Éliciteur, Inducteur de résistance, stimulateur de défenses naturelles des plantes (SDN), Stimulateur de vitalité, ou encore Vaccin pour plantes.

Stress abiotique

Est lié aux conditions physiques du milieu :

  • Aux conditions météorologiques (températures extrêmes - gel ou chaleur -, déficit hydrique, vent, précipitations fortes ou durables)
  • À la salinité du sol (stress osmotique)
  • Aux carences en minéraux
  • À la lumière : rayonnements solaires, ultraviolets, ou ionisants
  • Aux champs électromagnétiques

Stress biotique

Est lié aux autres êtres vivants :

  • Attaques parasitaires déclenchées par les herbivores (insectes, oiseaux, mammifères), les maladies (champignons, bactéries), les plantes indésirées
  • À l'intervention humaine

Taux vibratoire

Le nombre d'oscillations de la cellule, par seconde, donne une fréquence de vibration énergétique. La vitesse moyenne à laquelle chaque cellule, d'un organisme vivant, vibre, représente son taux vibratoire.

Transmutation biologique

Propriété de la matière vivante à combiner des atomes, en effectuant une fusion entre 2 éléments simples, ou, à séparer des atomes, en réalisant une extraction des particules (correspondant à un élément simple) d'un autre élément simple, pour engendrer un troisième élément simple.

Lors d'un processus biologique spontané ou favorisé par une catalyse, une réaction chimique, à faible énergie, se produit, grâce aux enzymes et coenzymes, et permet à chaque organisme vivant de transformer lui-même une substance en une autre. Ceci est favorisé par un inducteur bien choisi, le minéral VITALSEL.